Faire décoller ma carrière : conseils d’une Coach  !

juliette

Quand on aborde le sujet de sa carrière et des moyens pour la «propulser» on retrouve naturellement des listes de conseils prêts à l’emploi: «les 6 erreurs à ne pas faire», «les 8 points à suivre»…

Aussi intéressants semblent-ils être, ils manquent cependant de corrélation avec votre personnalité, le monde et le changement constant que nous vivons.

Nous avons donc posé la question à une experte en accompagnement professionnel: Juliette Picard, coach certifiée qui a accompagné de nombreux bilans de compétences et coaching d’évolution professionnelle.

Retour d’expérience d’une coach

Depuis plus de 10 ans, Juliette accompagne des femmes et des hommes dans leur carrière. Faire évoluer, grandir ou décoller la vie professionnelle est un sujet central sur lequel Juliette intervient régulièrement ; 

Juliette Picard nous livre sa recette pour faire décoller votre vie professionnelle: «faire converger deux éléments fondamentaux:

Le Sens et la Motivation de fond: mon métier me porte en termes de valeurs et de
motivations. C’est ce qui m’anime et c’est en lien avec mon épanouissement personnel. 

Et la logique de marché, qui me permettra de me développer sur les 5 années à venir. Il s’agit alors d’employabilité et de stratégie de marché.»

Avec cette approche, Juliette imbrique donc les sphères personnelles et professionnelles avec une vision globale, socle indispensable au développement d’une carrière florissante.  

developper carriere

Un socle qu’elle s’est attaché à partager avec les collaborateurs qu’elle a accompagnés:

«J’ai travaillé avec des collaborateurs en situation de reconversion «forcée» suite à une délocalisation.

L’un d’eux avait le baccalauréat en poche et travaillait dans la même entreprise depuis 30 ans. Il était rempli de doute: de quoi vais-je être capable? J’ai des envies, des projets… mais je ne me sens pas légitime à postuler…

diplomeVéritablement bloqué sur la mise en œuvre concrète, nous avons identifié et travaillé sur le sujet bloquant: le diplôme, qui était à la fois un frein psychologique et un frein d’employabilité sur le marché en lien avec le poste recherché. Il a ainsi pu entreprendre une VAE (validation des acquis de l’expérience).» 

Juliette met en garde: «une fois que les aspirations sont clarifiées, sachez tenir compte des logiques pragmatiques de marché! Prenez le temps de vérifier où vos projets peuvent se mettre en œuvre, et vous permettre de gagner votre vie. Soyez clair avec vous-même sur les concessions que vous êtes prêt à faire. Quand vous êtes aligné avec votre projet et en phase avec vos talents et valeurs, vous devenez impactant en entretien et la suite va de soi. C’est vrai en entretien, tout comme dans d’autres moments de positionnement professionnel. 

Les clés du succès sont ainsi dans l’ajustement entre sa motivation et la stratégie de marché. Plus on se réapproprie son parcours et on est à l’aise avec son projet, plus ce sera facile de parler de soi et de se mettre en avant voire d’affirmer son leadership.» 

coocandboost

«Au-delà de la perte de l’emploi, accompagner sa carrière, c’est aussi être en phase avec soi.» 

manque de motivation«Une des femmes que j’accompagnais exprimait de l’ennui et un manque de motivation, ce qui progressivement, impactait par ailleurs la qualité de son
travail
progressivement.

Elle avait besoin de renouveau. En parallèle, elle bénéficiait une très belle qualité de vie au travail, et avait besoin de son salaire indispensable pour élever ses 3 enfants à charge.

Le risque non maîtrisé n’était donc clairement pas une option. Au cours de l’accompagnement, nous avons redéfini le projet en répondant aux 2 questions cruciales (cf. plus haut).

Elle a finalement compris que ce n’était pas le bon timing immédiatement pour une mise en œuvre à court terme. Ceci étant, la redéfinition du projet lui a permis de redéfinir un nouvel objectif long terme, qui l’a par ailleurs remobilisée dans son quotidien.

Et 2 ans plus tard, au bon moment, elle a changé de poste en lien avec le projet qu’elle avait défini.

Les contraintes existent et elles doivent faire partie de la prise de décision, néanmoins notre qualité d’humain nous donne le droit de rêver et d’envisager un projet qui nous inspire. Qui sait, il pourrait finir par se réaliser…

Une carrière, c’est aussi un salaire

Juliette a notamment accompagné des femmes en prise dedifference salaire responsabilité vers des postes de management et de direction.

«Le sujet du salaire est important d’autant qu’elles sont souvent positionnées sur des métiers moins rémunérés que ceux des hommes. Et les femmes en général oseraient moins demander…»

Le travail de Juliette c’est alors d’accompagner pour résoudre cette équation:

«Ce que je vaux +  ce que le marché propose en ce moment +  ma capacité à demander.»

Juliette: «J’aide alors à comparer ce qui se passe réellement sur le marché mais aussi à travailler l’affirmation de soi»

 

Pour accompagner ces réflexions Juliette vous propose de découvrir un très beau modèle: Ikigaï.

Ikigaï est un concept japonais qui peut se traduire par «Raison d’être» ou «joie de vivre». Il n’y a pas de traduction exacte. Il s’agit d’une philosophie de vie qui s’intéresse aux raisons qui nous poussent à nous lever le matin. Trouver son Ikigaï reviendrait à trouver le bonheur.

Comme l’Homme, l’Ikigaï évolue et change tout au long de notre vie et il se trouve au coeur de:

  • Ce qu’on aime
  • Ce pour quoi on est doué
  • Ce pour quoi on est rémunéré
  • Ce dont le marché a besoin

 

 

coocandboost