Comment recruter et fidéliser ses collaborateurs ?

Côté cadres, on note une belle embellie dans l'emploi depuis quelques temps ! L’Association Pour l’Emploi des Cadres (Apec) a dévoilé dans son baromètre annuel de la mobilité des cadres en 2017 que 1 cadre sur 3 avait changé de poste cette année là et 2/3 pensent le faire dans les trois années à venir.

Mais en parallèle, il n'a jamais été aussi dur de recruter pour les entreprises, surtout pour les TPE, PME ! Et ça s'accentue selon les secteurs d'activité...

Dans un contexte économique complexe et instable, où la concurrence ne cesse de surgir avec de nouveaux modes d’organisation et de pensées, Il est difficile pour les entreprises de rester innovantes et attractives aux yeux des (futurs) collaborateurs...

C'est pourquoi on a décidé d'aborder ce sujet, véritable sujet d'actualité et coeur de notre activité depuis 30ans. 

Qui sommes-nous ? Cooc and Boost est la plateforme de Digital Learning d'Akor Consulting, qui est une équipe de plus de 30 directeurs de projets, spécialiste du management et de l'accompagnement humain auprès de grands groupes principalement. Mais bien sûr, nous sommes aussi une PME et nous évoluons avec des partenaires TPE/ PME. Nous avons donc envie d'utiliser notre expertise sur l'Humain, le management et les Ressources Humaines pour traiter d'un sujet d'actualité qui préoccupe et touche toutes les organisations !

Nous vous proposons ici le sujet du recrutement d'un point de vue plus systémique, pour apporter des solutions réelles et long-termistes et non des promesses de coup de baguettes magiques, qui ne semblent malheureusement pas fonctionner...

Afin de pouvoir recruter et garder ses talents, heureusement les entreprises même petites ont encore des pistes... Il faut envisager de sortir des sentiers battus, de faire un travail de fond, développer un modèle managérial propre à son ADN, et développer une capacité d’adaptation solide !

#1 : Ajustez-vous au marché

Même et surtout sur le marché économique disruptif actuel

C'est visible, la société vit des mutations profondes. La transition numérique qui ne cesse de s’accélérer ainsi que l’émergence de nouveaux concepts et services par de jeunes concurrents innovants comme Uber ou Airbnb jouent un rôle de rupture dans notre économie. On peut aussi citer Foodchéri, Luludansmarue, et bien d'autres iniatives qui changent la donne !

Les bouleversements de ces phénomènes engendrent un renouvellement perpétuel du marché que les entreprises doivent suivre pour rester compétitives et survivre.

S’adapter au marché est bien sûr avant tout une nécessité de survie, parfois même de croissance et profitabilité !

Au-delà de l'aspect purement économique, cela touche aussi aux Ressources Humaines. Quand une entreprise se porte bien, elle envoie un signal positif fort aux collaborateurs actuels et futurs sur la santé et la dynamique de l’entreprise. Et bien sûr, tout salarié préfère une entreprise qui se porte bien, où il va pouvoir évoluer, être formé, avoir des moyens d'actions... 

La performance crée donc un cercle vertueux : en attirant les talents à haut potentiel, l’entreprise accroit d'autant plus ses capacités de croissance et de rentabilité !

Regardons Google qui reçoit environ 3 millions de candidatures par an grâce à un management innovant et une position de leader sur le marché. A un niveau plus PME, Michel et Augustin attire un nombre incalculable de candidatures chaque mois !

Donc s’ajuster au marché, en plus d’être bénéfique pour la santé de l’entreprise, est un bon moyen de recruter et de fidéliser

Cet argument peut paraitre évident, mais cela veut aussi dire pour une PME travailler différemment : agilité, opportunisme au quotidien pour générer du chiffres et de la rentabilité et réflexion long terme, stratégie à plusieurs années pour pérenniser son développement. C'est un état d'esprit à développer et pratiquer. Un conseil : réservez-vous chaque jour 1h ou une demi-journée par semaine sur votre stratégie d'entreprise !

 

Être à l’écoute de ses consommateurs pour booster son recrutement

Si le marché a évolué, bien évidemment le consommateur n’est pas en reste.

ecouteLa confiance et la fidélité des clients s’érodent. Ils n’hésitent pas à quitter une entreprise qui ne les satisfait pas. Selon une étude Capgemini, seul 1 client sur 7 se déclare fidèle aux marques. Sur des marchés matures, 64% des clients ont quitté une entreprise suite à un service client décevant dans les 12 derniers mois. De plus, les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants. Toujours connectés, ils partagent leurs avis positifs comme négatifs sur leurs achats, ce qui les rend d’autant plus influents sur le marché.

Le consommateur est au coeur du marché, c'est celui qui vous permet d’exister sur votre marché. Mais au-delà, il est aussi celui qui fait tourner votre entreprise !

Une grande partie des consommateurs fait partie de la population active... donc il s'agit potentiellement de salariés d’entreprises et sont donc potentiellement vos collaborateurs d’aujourd’hui et de demain.

Les entreprises qui attirent les clients grâce à leurs valeurs ou leur originalitéles amèneront aussi à déposer leur candidature. Prenez l’exemple de la marque Innocent avec son humour et son fort engagement social, qui est débordée par les candidature reçues des consommateurs.

Chouchouter ses clients, c'est bon pour le recrutement :) Et les analyser peut vous permettre aussi de mieux comprendre vos collaborateurs en général et d'évoluer avec eux sur leurs attentes, exigences...

Les collaborateurs ont eux aussi changé 

L’évolution sociétale nous impacte tous, et dans ce nouveau contexte, on note un sentiment de mal-être grandissant chez le collaborateur. L’étude Gallup, en 2013, révélait déjà que seulement 13% des salariés se disaient impliqués dans leur travail. Chiffres confirmés plus récemment par l’étude menée conjointement par IPSOS et Steelcase en 2016.

Ces constats ne sont pas prêts de changer avec l’arrivée des jeunes générations qui ont une nouvelle vision de l’entreprise et de nouvelles attentes

Une étude de Viavoice et Manpowergroup, en partenariat avec Les Echos START montre que 47% des jeunes interrogés sur ce qui devrait changer en priorité dans le monde du travail dans les années futures, citent l’équilibre vie professionnelle - vie personnelle.

Il faudra donc que l’entreprise s’adapte aux générations Y et Z fraichement diplômées qui commencent petit à petit à s’introduire sur le marché. Cela implique aussi leur laisser la parole et ne pas sous estimer leur potentiel. Ce qui peut autant être bénéfique pour eux que pour l’innovation de l’entreprise.
Mais il ne faut pas non plus oublier les autres générations qui elles aussi, influencées par l’arrivée des nouvelles générations et l’évolution sociétale aspirent à plus de bien-être au travail.

#2 : Je booste mon recrutement concrètement

C'est l'humain qui est au cœur des entreprises, même petites !

Quelque soit le secteur, la taille ou l’activité des entreprises dans le monde, elles ont toutes un point commun : l’humain !

On a tendance à focaliser sur l'innovation technologique, les moyens de production ou de financement etc... S'il est indéniable que ces éléments font partie intégrante d'un bon business model, il ne peuvent rien sans l'humain.

C'est bien lui qui fera fonctionner les machines, communiquera avec les clients, envisagera de nouvelles stratégies, trouvera de nouveaux débouchés... 

Pour le mobiliser, il faut donc mobiliser le capital humain de l'entreprise pour qu'il donne son meilleur. 

Concrètement comment ? Formations, bien-être, évolution, prise en considération, reconnaissance... beaucoup de solutions existent. On parle ici de management et de système managérial unique propre à l'ADN de votre entreprise. Chaque société est unique et doit trouver son fonctionnement !

L’entreprise Darty est un très bon exemple, qui est largement reconnue pour la qualité de l'accueil en magasin et de son service client très qualitatif et très performant. Résultat : cela donne un avantage sur le marché et leur permet de communiquer dessus, avec le fameux slogan : le contrat de confiance ! Darty rivalise avec des géants internationaux ( Amazon, rien que ça ! ) avec pour force entre autres son capital humain !

Quelques techniques de management pour se démarquer

 

Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de management théorisés. En voici quelques exemples, à utiliser ou pas et à personnaliser sans modération selon votre ADN !

Lean management :

Le Lean management, créé dans les années 70 par l’entreprise Toyota, consiste à augmenter l’efficience en évitant le gaspillage de temps, d’argent et de ressources. Ce modèle au départ appliqué à la production peut aussi être aujourd’hui appliqué au management. Le but ? Rendre l’entreprise plus agile. Dans ce système, l’enjeu principal est la satisfaction du client. Les décisions prises par l’entreprise doivent donc toutes améliorer l’expérience du client. 

Pour cela, les salariés sont invités à trouver des solutions aux problèmes en utilisant leurs ressources créatives et en réfléchissant par eux-mêmes, il y a une amélioration continue. L’entreprise réduit aussi les tâches des collaborateurs qui n’apportent pas de valeur ajoutée afin de réduire les délais.
Le Lean management permet à la société d’être plus compétitive et plus rentable. 

Entreprises libérées : 

Aussi appelée « Usine nouvelle », l'entreprise libérée est organisée selon un modèle holacratique, sans hiérarchie : tous les salariés sont égaux !
Le collaborateur se voit imposé de peu de directives et est moins contrôlé. Il est au contraire responsabilisé, reconnu, et plus impliqué ! Cela produit alors un fort engagement de ce dernier basé sur la confiance, l’autonomie et la liberté.
Ce modèle favorise l’innovation et la créativité, ce qui amène à une meilleure performance de l’entreprise. Mais aussi à un meilleur bien être au travail, ce qui 

La PME nantaise CHRONO Flex est un exemple d’entreprise libérée réussie. En éliminant les avantages et les signes montrant la différence entre patron et salariés, en donnant plus d’autonomie aux collaborateurs et en réfléchissant en commun d’un même objectif, la société ne cesse d’augmenter son chiffre d’affaire.

Cependant, cette technique de management n’est pas faite pour tous. C’est avant tout l’ADN de l’entreprise et son marché qu’il faut analyser et c'est aussi une démarche long termiste, dans laquelle un accompagnement professionnel est fortement conseillé pour éviter d'atteindre le chaos au lieu de la liberté !

Home Office : 

A la différence du télétravail qui est réglementé, mis en place dans le cadre  d’un accord collectif et est régulier, le Home Office est accordé par l’entreprise de façon plus occasionnelle.
Afin de fidéliser ses collaborateurs, l’entreprise peut assouplir son modèle managérial et leur donner la possibilité de travailler ponctuellement à leur domicile. Ainsi, les salariés pourront rompre avec leur quotidien au travail parfois redondant et fatigant. Ils seront alors moins stressés. Il éviteront aussi des pertes de temps conséquentes dans les transports, ou la gestion de leur vie quotidienne et personnelle. Travailler de chez soi pendant que le plombier intervient ou que l'EDF vient faire son relevé, est un gain de temps et d'efficacité pour tous !

Ces modèles de managements proposés ici ne constituent que quelques exemples parmi de nombreuses méthodes qui peuvent être mises en place.

Il ne suffit pas seulement de les appliquer tels des modèles types au risque d’échouer. Il s’agit de s’approprier les outils qui vous correspondent et de les ajuster à votre entreprise selon vos attentes et vos valeurs.

Améliorez le bien être dans votre entreprise

Le bien être au travail est une problématique très actuelle. En effet, le salarié porte désormais davantage d’importance à l’environnement dans lequel il passe la majeure partie de son temps. Il ne suffit pas d’avoir de beaux locaux, des espaces de détente ou une salle de jeux ... Il faut aussi se concentrer sur les sentiments et les besoins profonds du salarié, afin de dépasser le superficiel du babyfoot.

Voici quelques exemples concrets qui peuvent servir à instaurer ou perfectionner selon votre stade le bien être des collaborateurs dans votre entreprise :

  • L’entreprise WL Gore a amélioré le bien être de ses salariés en jouant sur la motivation et la bonne entente en entreprise. Elle permet aux nouveaux collaborateurs de choisir eux même le projet auquel ils souhaiteraient participer en fonction de leur intérêt pour celui-ci et de leur affinité avec les membres de l’équipe. L’équipe choisit ensuite d’accepter ou non.
  • Aux Etats-Unis, afin d’apporter un bien être au travail, certaines entreprises mettent en place des systèmes de management très originaux, louant des villas qui rassemblent tous les salariés. Ces derniers vivent et travaillent ensemble, ils sont nourris et logés en plus d’un salaire.
  • Vous pouvez vous concentrer sur l’accompagnement humain. Il peut se mettre en place grâce à un Chief Happiness Officer par exemple qui organisera des événements (activités sportives ou ateliers cuisines, etc) ou grâce à l’organisation de séances de coaching dans le but d’améliorer la cohésion d’équipe ou d’aider les salariés dans leur développement personnel. ( ça peut aussi être le manager ou le responsable selon les moyens de l'entreprise ! )
  • Proposer des horaires flexibles pour plus de liberté (selon le type d'activité, ça peut s'envisager !)
  • ou encore la proposition de formations et d’évolutions régulière (missions, projets...) afin de favoriser la reconnaissance du collaborateur.

Sachez que d’après une étude de Hay Group et l’Université de Berkeley, un collaborateur heureux est 43% plus productif et 86% plus innovant.

#3 : du management à la marque employeur

Non seulement le management impacte le chiffre d’affaire et le ROI (retour sur investissement) en implantant de nouveaux modèles et organisations efficaces, mais il peut aussi servir à développer la marque !
La marque employeur c’est la mise en place d’une communication externe d’une entreprise pour favoriser le recrutement de nouveaux collaborateurs mais aussi de la communication en interne afin de fidéliser ses salariés.

La sincérité à la base

La sincérité est la clé d’une bonne stratégie de marque employeur. Il faut alors montrer la vie quotidienne de vos salariés en entreprise en toute transparence, leur révéler vos valeurs, vos idées à travers des outils digitaux (Facebook, Twitter, etc). Les réseaux sociaux sont d’autant plus importants que les demandeurs d’emplois sont aujourd’hui baignés dans cette culture digitale.

Lors de la création de la marque employeur, il ne sert à rien d’embellir la réalité. Il est aussi important d’avoir du recul afin de ne pas être trop subjectif. Si la marque employeur ne correspond pas à la réalité, les nouveaux collaborateurs seront déçus, ce qui peut avoir des conséquences très néfastes pour l’entreprise.

Afin de présenter votre entreprise avec sincérité, publiez des photos lors des derniers Afterwork que vous avez organisés, demandez à des collaborateurs de décrire leur journée de travail sur un article et publiez le sur votre site… Il est très important d'intégrer la vision de vos salariés.

Relais

Selon une enquête sur la communication de marque employeur stepstone l’un des leaders européen du recrutement en ligne : 62% des demandeurs d’emploi utilisent internet comme source afin d’en connaître davantage sur les entreprises. Il est donc indispensable de bien maîtriser ses réseaux sociaux (Facebook, Viadeo, Linkedin, Twitter…) pour améliorer sa marque employeur.

Des plateformes sont aussi créées pour aider au développement des marques employeur, comme le site Welcome to the jungle spécialisé plutôt sur les Start Ups, mais la PME peut y trouver sa place. Linkedin offre aussi des options, renseignez-vous ! Ces sites permettent aux demandeurs d’emploi de découvrir l’entreprise, sa culture à travers des contenus originaux (photos, vidéos).

Enfin, pensez que vos collaborateurs sont vos ambassadeurs ! S'ils sont heureux, ils auront envie de le faire savoir, de même s'ils ne le sont pas ! Vous pouvez Ies sensibiliser à la représentation de votre entreprise à travers les réseaux sociaux par exemple. 

Pour conclure, afin que votre entreprise soit plus attractive, rendez votre environnement le plus bienveillant, dynamique et innovant possible en travaillant et réinventant votre management ! Notre cabinet Akor Consulting peut vous accompagner dans cette volonté de changement, et vous proposer des modules de formation sur notre plateforme Cooc&Boost. Parmi eux, le module "Recruter" qui vous permet de mener à bien un recrutement afin de recruter les meilleurs talents.